Les bonnes raisons d’allaiter son bébé

allaiter son bébé

Publié le : 23 octobre 20235 mins de lecture

L’allaitement pendant six mois au minimum est recommandé par l’Organisation Mondiale de la Santé. Le lait maternel est considéré comme meilleur aliment pour le bébé grâce à ses multiples bienfaits. En France, le taux d’allaitement est moins élevé. Il est bon de rappeler que l’allaitement est bénéfique tant pour l’enfant comme pour la mère.

Le lait maternel s’adapte aux besoins du bébé

Le lait maternel se compose de tous les nutriments dont bébé a besoin. Il répond parfaitement aux besoins nutritionnels du nourrisson grâce à sa forte teneur en minéraux, en protéines non allergènes, en lipides, en glucides, en acides gras essentiels, en vitamines, en enzymes, en sucres, en anticorps et molécules antimicrobiennes, en cellules vivantes et en facteurs de croissance. De ce fait, les bienfaits de l’allaitement sont multiples. Le développement de la vision et du cerveau est favorisé grâce aux acides gras essentiels. Les hormones contenues dans le lait maternel favorisent la croissance du système immunitaire et du système digestif. Les anticorps de la mère sont transmis à l’enfant via l’allaitement. En plus, la tétée au sein répond au besoin nutritif et affectif du bébé. Il s’agit d’un calmant exceptionnel à la fois sédatif, antidouleur et anxiolytique. La tétée au sein favorise le développement des os de la face et des muscles buccaux du bébé. Aucune tétine ni biberon peut le remplacer. Tout comme le lait maternel qui ne peut pas être remplacé par d’autres laits tels que les laits commerciaux. Pour vous renseigner encore plus, visitez les sites dédiés comme allaitement.info.

L’allaitement prévient différents troubles

L’allaitement présente autant d’avantages scientifiquement prouvés sur la santé du bébé. Un bébé allaité est moins sujet aux infections diverses. Le risque d’infections gastro-intestinales est épargné comparé à un bébé nourri avec des préparations commerciales. Il en est de même avec les infections au niveau des voies respiratoires parce que l’allaitement réduit la fréquence des pneumonies et des bronchiolites. L’allaitement procure un effet protecteur face à diverses maladies inflammatoires comme l’eczéma, l’asthme, le diabète type 1, etc. Un bébé allaité durant ses six premiers mois est moins sensible aux divers troubles comme les nausées, la diarrhée, la pneumonie, les grippes, la gastroentérite et les infections auriculaires. Le bébé allaité a une meilleure qualité de sommeil comparé au bébé nourri au lait artificiel. L’allaitement qui dure au moins deux mois prévient le bébé du risque du syndrome de la mort subite. Inciter les mères à allaiter peut sauver des vies. Du côté de la mère, l’allaitement prévient le risque du cancer du sein et des cancers de l’ovaire ainsi que le risque d’ostéoporose à la ménopause.

L’allaitement crée un lien affectif entre l’enfant et la mère

Le fait d’allaiter votre enfant lui apporte l’affection, la chaleur et la sécurité émotionnelle. Ceci assure un bon équilibre émotionnel, affectif et psychologique à l’âge adulte. Les interactions fréquentes avec votre bébé favorisent l’augmentation du taux d’ocytocine (hormone de l’amour) en renforçant le lien d’attachement. Les contacts peau à peau apportent un sentiment de tendresse bienfaisant pour la mère comme pour l’enfant. L’allaitement est un prolongement naturel de la grossesse, il facilite le passage de la vie dans l’utérus à la vie post-natale. Le toucher joue un rôle important dans la découverte du monde qui l’entoure via les premiers contacts. Lors d’une tétée avec bercement, câlins et caresses, le bébé se sent aimé et protégé. L’allaitement favorise les interactions entre mère et enfant avec un regard mutuel, privilégie la communication entre la maman et le bébé et soulage l’enfant en cas de peur. Certaines jeunes mamans ont des difficultés à allaiter pour les premières semaines suite à la naissance. Pour trouver des conseils et des astuces pratiques, ne ratez pas l’info allaitement des blogs dédiés.

Plan du site