Les causes et les conséquences du manque de communication des enfants avec leurs parents

communication des enfants

Publié le : 02 juin 20236 mins de lecture

Depuis leurs plus jeunes âges, les enfants disposent d’une faculté naturelle stimulant leur curiosité. C’est d’ailleurs durant la période d’enfance qu’ils forgent leur personnalité et se mettent en exploration de leur univers. Dans la plupart du temps, ils posent diverses questions qui soulèvent souvent une situation embarrassante pour les adultes. Au fur et à mesure qu’ils grandissent, les enfants se trouvent dans une phase expérimentale de leur vie. S’il y a un manque d’encadrement dont la communication est le pivot central, les enfants peuvent aboutir à une situation de déviance sévère. Nombreuses sont par contre les causes de cette défaillance alors que les conséquences sont toujours dangereuses.

Les causes d’un manque de communication entre enfants et parents

Tout le monde reconnait l’importance de la communication pour l’encadrement de leurs enfants. Nombreuses sont les recherches scientifiques qui ont pu prouver que le manque de communication verbale et même gestuelle au sein d’un foyer amène souvent une situation de déviance sévère chez les enfants. Ce phénomène a également une répercussion négative sur la phase de développement de tous les enfants. Par contre, nombreux sont ceux qui ignorent d’une manière intentionnelle les causes d’un manque de communication au sein de leur famille.

Dans ce sens, il faut souligner avant toute chose que communiquer avec ses enfants est une responsabilité parentale. Ce devoir des parents peut être par contre compromis à cause de divers facteurs dont les plus souvent recensées sont liées à leurs occupations. Par la suite, les parents ne disposent plus du temps ni pour passer avec leurs enfants ni pour partager avec eux leurs joies et craintes. Dans certains cas, ce problème peut également être à l’origine social et psychologique. Certains enfants ont une difficulté à communiquer et sont devenus introvertis et se ferment avec leurs entourages. Ce cas est fréquent et peut atteindre plusieurs enfants à cause de leur expérience de première enfance bouleversante telle qu’une instabilité conjugale, une absence d’une durée assez longue avec l’un de ses parents. Pour avoir plus d’informations à ce sujet, visitez le aider-son-enfant.fr.

Les conséquences d’une absence de communication entre les parents et leurs enfants

Toute une situation de déviance peut être évitée avec une bonne communication avec ses enfants et l’absence de celle-ci engendre des conséquences dangereuses. Les enfants ont besoin d’une assistance et un repère avant d’expérimenter et traverser à eux seuls leur monde. Sans ces deux conditions, ils perdent leur confiance en soi et se sentiront marginalisés. Voilà pourquoi nombreux sont par exemple les enfants victimes d’un harcèlement scolaire.

Le manque de communication familiale expose également les enfants au risque de défaillance affective, d’orientation et peut affecter l’épanouissement des enfants durant leur développement. À défaut de cette responsabilité première de parents, il est fortement possible que les enfants présentent des signes de dépressions qui sont les causes imminentes du suicide. Il faut également souligner que l’absence d’une communication entre parents et enfants provoque des frustrations chez les concernés. Dans certains cas, les enfants deviennent agressifs et se trouvent en conflit avec eux même et ils refoulent avec leurs parents souvent à l’âge de son adolescence.

Pourquoi faut-il primer la communication au sein de sa famille ?

Bien qu’un manque de communication des parents avec leurs enfants entraîne de lourdes conséquences désastreuses, établir un climat propice primant la communication est de ce fait d’importance majeure. La prise de responsabilité parentale joue dans ce sens un rôle déterminant avant que le problème touche la profondeur. Il faut noter également que ce phénomène peut atteindre chaque famille, et ce, d’une manière involontaire.

En effet, pour qu’une compréhension, une confiance mutuelle, une affection et une relation solide puissent s’installer, les parents doivent appuyer sur la bonne communication familiale. Cette dernière réduit les conflits de générations et renforce le sentiment de sécurité des enfants et le respect qu’ils ont de leurs parents. Cela forge également les enfants à gagner une autonomie et est une meilleure manière pour que ces derniers puissent apprendre à exprimer leurs propres opinions et surtout à défendre leurs droits et prendre leur responsabilité. Il s’agit en effet d’un moyen pertinent de valorisation de la nécessité de la prise de responsabilité pour tous les enfants.

Comment améliorer sa communication avec ses enfants ?

En dépit de l’importance de la communication dans l’encadrement familial, établir ce climat adéquat peut devenir un objectif difficile. Effectivement, une bonne communication instaurée entre les parents et les enfants sont le résultat des efforts cumulés. Cependant, il faut entretenir et améliorer cette confidence au sein de sa famille.

Dans ce sens, les parents doivent apprendre à communiquer avec leurs enfants, et ce, selon leur âge, leur personnalité, et surtout selon leur style communicatif. Dans ce sens, l’on peut classer trois catégories de styles de communication dont les parents sont invités à savoir. Ce sont le style assertif, passif et le style agressif. Les enfants assertifs expriment leurs idées proprement sans exalter celles des autres et ils cherchent davantage la négociation. Quant aux enfants qui communiquent d’une manière passive, ils ont tendance à passer les intérêts des autres avant les leurs. Ceux qui adoptent un style agressif passent leurs intérêts avant toute chose. C’est à partir de ce classement que les parents puissent corriger et aborder une communication plus efficace avec leurs enfants.

Plan du site